Épisode 323

Maël et la licorne se sont donné rendez-vous au chic café Moca Loca pour une occasion très spéciale.

Moi — Encore un peu de thé ?

Maël — Oui, s’il te plaît. Alors, tu vas enfin me dire qu’est-ce qu’on célèbre?

Moi — C’est le 15 décembre – le Jour de Zamenhof.

Maël — Je ne sais pas qui c’est.

Moi — Il est le créateur de l’espéranto, la langue internationale. C’est son cent-soixante-deuxième anniversaire.

Maël — Je suppose que tous les prétextes sont bons pour aller prendre le thé. Surtout après tous ces mois de confinement.

Moi — Tu savais que l’espéranto a son propre pronom neutre?

Maël — (Soupire.) Non, je l’ignorais.

Moi — Il s’agit de « ri ». C’est l’équivalent de « iel », en français.

Maël — Oh chouette. Un autre pronom à ajouter à mon répertoire.

Moi — C’est pour cela que je voulais fêter le 15 décembre avec toi, cette année.

Maël —Tu es trop mignonne.

Moi — J’ai aussi prévu une autre activité, pour un peu plus tard.

Maël — Quoi donc?

Moi — Je vais poursuivre la traduction du Carnet écarlate (mon premier livre) en espéranto! On peut en lire une bonne partie immédiatement, sur internet.

Maël — Cool! C’est quand même un peu un cadeau empoisonné.

Moi — Pourquoi ?

Maël — Parce qu’il faut au préalable apprendre l’espéranto.

Moi — Pourtant, tu es très doué avec ta langue.

Maël — Oh toi ! Tu vas me faire rougir.

Legu ĉi tiun epizodon en Esperanto.

< Épisode précédent | Épisode suivant >