Épisode 34

Moi — Tu peux lâcher l’ordinateur, Lou? J’ai quelque chose à te dire.

Lou — Tu as dit que j’avais le droit jusqu’à sept heures !

Moi — Viens, c’est important.

Lou — Awwww !

Moi — Ça ne sera pas long, promis.

(Elle vient s’asseoir en maugréant.)

Moi — Tu sais que maman a une nouvelle amoureuse.

Lou — Oui.

Moi — Et bien… la situation est un petit peu plus… compliquée, disons. Tu sais que contrairement à maman Simone, j’ai déjà eu des amoureux, par juste des amoureuses… Et que je peux aimer autant les dames que les messieurs…

Lou — Oui.

Moi — Il se trouve que certaines personnes… des personnes comme moi, mais pas juste moi – il y a de plus en plus de gens qui sont comme ça et qui le disent et le vivent ouvertement… C’est donc de plus en plus courant, je dirais… peut-être pas encore accepté par tout le monde, mais c’est très correct et juste une autre façon de vivre parmi d’autres… bref, il y a des personnes qui peuvent avoir plus qu’une seule amoureuse ou qu’un seul amoureux – pas en cachette, hein, avec tout le monde impliqué qui est au courant et d’accord… je veux dire d’accord que son amoureuse ait deux amoureux… Ce que je veux dire, c’est que moi… enfin moi et… euh… tu sais le monsieur qui est venu au cinéma avec nous avec ses deux garçons? Celui qui te faisait rire avec ses grimaces?

Lou — Oui.

Moi — Il se trouve que ce monsieur est aussi… mon nouvel amoureux. J’ai donc deux personnes spéciales dans ma vie, maintenant – en plus de toi, évidemment. Toi, tu vas toujours être ma petite puce d’amour, ça ne changera jamais… Mais voilà, j’ai un amoureux et une amoureuse qui en plus sont en amour l’une avec l’autre. Je sais que ce n’est pas simple à comprendre, alors comment t’expliquer… c’est… c’est comme si nous étions un couple, mais à trois, avec chacun qui est l’amoureuse ou l’amoureux de l’autre… comme si… comme si chacun d’entre nous étions dans deux couples avec deux personnes différentes, mais qu’aussi on s’aime tous ensemble à trois… sauf que nous n’irons pas vivre ensemble dans leur maison – en tout cas, pas dans un avenir prévisible, parce que nous deux, on a notre propre place et que tu es près de ton école et tout et tout… donc ça ne changera rien à notre vie à toi et à moi dans l’immédiat, sauf qu’il se peut qu’elle ou lui – probablement plus souvent elle, en réalité – vienne nous visiter sur semaine de temps en temps pour souper et passer la nuit… et puis le week-end et pendant les vacances on risque de les voir aussi avec les garçons, mais autrement on va continuer notre vie comme d’habitude et tu vas continuer à aller chez maman Simone une semaine sur deux… et… et…

(À bout de souffle, je me tais. Elle me regarde, pensive. Long moment de silence et de malaise.)

Moi — As-tu des questions, mon cœur?

Lou — Est-ce que je peux avoir un téléphone pour ma fête?

< Épisode précédent |Épisode suivant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s