Épisode 296

Toutes — Shooter!

(Les verres et les bouteilles se vident, les corps se réchauffent et se dénudent. La future mariée a les seins à l’air et un diadème en plastique sur la tête. Elle a les joues rouges et un faux cil qui pendouille.)

Elle — (Très fort.) Woohooo! Party! (Titube en enlevant son pantalon.) Là, j’ai le feu au cul en ossetie! Qui a envie de baiser la FUTURE MARIÉE?

Sophie la collègue — (Pas plus à jeûn qu’Elle.) Ha ha ha ! Maudit que t’es folle !

Simone — Marlène va le faire! Elle a son strap-on dans son sac ! Chériiiiiie! Tu es demandée!

Elle — Ouuuuuuuiiii ! Maîtresse SD, venez me punir, j’ai été une méchante fille !

Caro l’amie d’enfance — Le strap-on! Le strap-on! Le strap-on!

Marlène — (Le cul à l’air, en train de se harnacher.) Je sais, je sais, laissez-moi juste le temps de….

Jessica l’autre collègue — Fuck her! Fuck her! Fuck her! Fuck her!

Elle — (À quatre pattes sur mon canapé, le postérieur relevé et offert.) C’est long! Je ne vais pas rester comme ça jusqu’au jour de mes noces! Hi hi hi hi hi!

Marlène — (Faisant les derniers ajustements.) Ça y est presque… voilà.

Blondine — Attendez, on ne va quand même pas lui faire subir ça sans préparation. (Elle s’agenouille devant le sofa et se met à lécher la fente qui s’offre à elle.)

Elle — (Rougissante.) Oh! YES! Vas-y ma caille en sucre!

Simone — J’ai la bouteille d’Astroglide! Viens ici mon amour que je te lube la bite!

Marlène — Mets-en une bonne couche.

Jessica l’autre collègue — (Toujours sur le même ton et sans discontinuer.) Fuck her! Fuck her! Fuck her! Fuck her!

Elle — (Les yeux fermés et le rouge au front.) Hummm…

Blondine — (À Marlène.) Vas-y, je crois qu’elle est prête.

Marlène — (En plaçant délicatement le bout de son gode contre le vestibule de Brigitte.) Douuuucement…

Elle — Oh! FFFfffff… Oh!

Jessica et Sophie les collègues — Fuck! Fuck! Fuck! Fuck! Fuck! Fuck!

Simone — Vas-y chérie! Montre-lui ce que c’est, une baise digne de ce nom! WOOOHOOO!

Marlène — (Ramonant à grand coups de hanches.) Han! Han! Han! Han!

Elle — Oui! Oui! Oui! Oui! Oui!

* * *

(Deux heures plus tard, le taux d’ébriété est à son comble. Elle est couchée sur le dos sur mon lit, Sophie sa collègue est assise sur son visage et sa Jessica son autre collègue a la tête entre ses cuisses. Simone et Marlène sont dans la chambre d’amies et s’occupent de Caro l’amie d’enfance qui glousse et semble avoir enfin trouvé son bonheur. Dans la cuisine, d’autres amies de la future mariée se frenchent et se caressent les seins en se préparant des cocktails. Quant à moi, je suis assise sur mon fauteuil et je contemple la scène en caressant les cheveux de Blondine qui s’est glissée entre mes cuisses.)

Moi — (Sur un ton faussement navré.) Jamais moyen de prendre un verre entre amies sans que ça ne vire en orgie.

Blondine — (Relève la tête.) Je n’ai rien eu à boire, moi.

Moi — (Soupire.) Mets-moi deux doigts et tu seras servie, trésor.

< Épisode précédent