Épisode 77

Lui — Samuel s’est enfin endormi. Maille gode ! Je pense qu’il a beaucoup trop mangé de sucre aujourd’hui.

Moi — C’est l’heure du repos du guerrier ! Viens nous rejoindre dans le spa !

Lui — Il reste de la place ?

Troy — Il y en a une près de moi, mon amour.

Lui — Je vais chercher mon maillot et de quoi à boire et je reviens.

Roxane — Fuck le maillot, man ! On est dans le fucking milieu du bois pis le plus proche voisin est à deux cent mètres ! Crisse toé à pouel pis amène ton cul icitte !

Lui — Euh… Tout de suite, mon caporal.

Elle — Roxy-Pou-Pou ! C’est tellement chouette que tu nous aies invités à ton chalet… je pense que c’est la première fois que tout mon polycule est réuni au même endroit.

Roxane — Je sais pas trop ce que ce mot-là veut dire, mais vu que ça se termine en « cule », je suppose que c’est cochon.

Elle — Ha ha ha ! Nounoune ! Approche que je t’embrasse !

Lui — Ouf ! L’eau est… vraiment chaude.

Moi — Oui ! Et ça me met des tas d’idées polissonnes dans la tête…

Troy — (En pointant Elle et Roxane qui s’embrassent en se caressant les seins.) Tu n’es pas la seule à en avoir, on dirait…

Lui — Alors là… ça c’est un spectacle que je ne m’attendais pas à voir un jour…

Moi — (En glissant ma main sur son bas-ventre.) Et je vois que ça te fait de l’effet.

Troy — Est-ce qu’on t’a déjà offert une pipe sous-marine, mon cœur ?

Lui — Non, mais je sens que c’est sur le point de se produire.

Troy — Tu vas voir à quel point je sais retenir mon souffle. (Il plonge.)

Lui — Oh fuck. C’est trop… ouf.

Moi — Donne-moi ta bouche, pour que Troy ne soit pas le seul à faire de l’apnée. (Je l’embrasse.)

Troy — (Sort la tête de l’eau, prend une grande respiration et replonge.)

Elle — Combien de fois est-ce qu’il va devoir faire surface et replonger avant qu’il jouisse ?

Moi — Quatre fois ? Cinq fois ?

Lui — (Le souffle court.) Moins que ça !

Troy — (Sort la tête de l’eau et s’apprête à replonger, mais Roxane lui frappe l’épaule.)

Roxane — Hey hey woah ! Je veux pas avoir de la dèche qui flotte dans mon eau ! Vous allez m’arrêter ça right now ! Pas de crisse de têtards dans mon spa… c’est pas un mare aux grenouilles, asti ! Vous ferez vos cochonneries près du feu tantôt, si ça vous tente.

Lui — Désolée, patronne.

Troy — (Les cheveux détrempés plaqués sur le front.) Parlant de cochonneries… tu ne m’avais pas dit que tu avais un truc à me montrer avec le renvoi d’eau, Roxane ?

Roxane — Hé hé hé… t’as une bonne mémoire, mon p’tit crasse. Le spa a toutes sortes de modes pour faire des remous, pis y’en a un qui est juste parfait pour crosser un noune. Mets ta main là pis check ben. (Elle appuie sur un bouton de la console.)

Troy — Aon…

Roxane — Essaie-le, babe. Pis toé aussi, pitoune.

Elle — Hi hi hi ! Ça doit faire du bien, c’est sûr.

Moi — Ok. J’ai vraiment envie de tester ça.

Roxane — Eille ! Je viens d’avoir une idée croche, les girls. On va faire un concours : chacune pogne une buse et se fait plaisir avec le jet… pis la première qui jouit gagne. Évidemment, quand je dis «chacune», je t’inclus, Troy.

Moi — Dans la vie, tout n’a pas besoin d’être une compétition, Rox.

Roxane — C’est ce que disent toutes les loosers !

Troy — Et comment est-ce qu’on va savoir si la gagnante ne fait pas juste simuler ?

Roxane — On a toutes au moins une personne qui se fait mariner le cul dans ce spa qui nous a déjà vu jouir, faque les fakeuses ont aucune chance. Et puisque tu dis « la gagnante », je suppose que c’est parce que toé, t’as pas l’intention de faire semblant… han?

Troy — Je n’ai JAMAIS simulé l’orgasme, voyons.

Roxane — Ouais, ouais… on va dire que je te crois.

Elle — Et la gagnante ? Qu’est-ce qu’elle gagne, au juste ?

Roxane — Elle gagne une faveur sexuelle de la part d’une perdante de son choix !

Moi — L’enjeu est terrible… Ok, j’embarque.

Troy — Moi aussi.

Elle — Hi hi hi ! C’est excitant !

Roxane — Parfait parfait. Toé, tu vas être le juge pis tu vas partir le jet.

Lui — D’accord. Alors mesdames et monsieur, prenez place sur la ligne de départ. Dans cinq secondes, je déclenche le jet. 5… 4… 3… 2… 1… PARTEZ !

(La pompe du spa se met à vrombir. Le jet d’eau vient frapper directement sur mon clitoris. La sensation est intense, envahissante. En moins de vingt secondes, mon corps est traversé de tremblements et je bascule dans l’orgasme.)

Lui — Je crois que nous avons une gagnante ! Touts mes félicitations ! Maintenant… est-ce que j’arrête la pompe ?

(Je regarde Troy qui balbutie des mots incohérents, Elle qui a le visage écarlate et qui se mord les lèvres et Roxane qui tremble comme une feuille.)

Moi — (En reprenant mon souffle.) Je pense que tu devrais plutôt les laisser profiter de leur prix de consolation.

< Épisode précédent |Épisode suivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s