Épisode 83

Moi — (Silencieuse, les yeux fermés, laissant l’eau couler sur ma tête.)

Elle — Ma choupette extra-chouette ! Comment tu te sens ?

Moi — Fatiguée… heureuse… et surtout en besoin d’intimité… tu peux fermer la porte s’il-te-plaît?

Elle — C’est drôle que tu aies besoin d’intimité pour prendre ta douche, mais pas pour… ha ha ha.

Moi — C’est justement parce que j’ai « ha ha ha » devant plein de gens que j’ai besoin d’être seule un moment.

Elle — Je comprends tellement, ma sucrette en pastille. Surtout après qu’ils se soient mis à neuf pour te baiser – et que la plupart s’y soient repris par trois fois… c’était vraiment un spectacle stupéfiant et…

Moi — … et on en reparlera plus tard, si tu le veux bien. Là, j’aimerais bien prendre ma douche en silence.

Lui — (Frappe et ouvre la porte.) Je peux entrer ?

Elle — Elle veut qu’on la laisse finir ses ablutions.

Lui — C’était incroyable, non ?

Elle — Oui! Notre licorne est une vraie athlète du sexe.

Troy — (Qui entre dans la salle de bains à son tour.) Moi, je dis qu’elle est une guerrière du sexe… Sans peur et sans reproche !

Moi — D’accord, mais la guerrière a maintenant besoin de se laver et…

Lui — Je n’ai jamais vu autant de sperme de ma vie,

Troy — Je n’ai jamais vu autant de pénis de ma vie!

Roxane — (Qui se faufile derrière Troy et vient s’asseoir sur la toilette.) Imagine moé… ça faisait des années que j’avais pas été exposé à du sexe hétéro… ben j’en ai eu pour mon argent en asti.

Lui — Ça aurait été chouette de pouvoir filmer le tout… ou du moins prendre quelques photos…

Elle — Quand je pense que le vieux m’a confisqué mon téléphone! Je ne m’attendais vraiment pas à ça…

Moi — (De plus en plus impatiente.) Hého, les amours… ça vous dirait de me laisser finir ma douche en paix?

Troy — C’est Anne qui ne voulait pas qu’on la filme, je vous rappelle. Elle a déjà été assez généreuse de nous permettre d’assister à cette… cette… expérience…

Lui — Je sais, je sais… tu as raison.

Roxane — Ça valait le coup d’œil en asti, en tout cas. Moé qui pensais que c’était une affaire qui se faisait juste dans la porn…

Elle — Plus tu connais Anne, plus tu es exposée à des trucs sexuels insoupçonnés!

Moi — Ok. Sortez. MAINTENANT.

Roxane — Ouais… Elle vaut vraiment la peine qu’on prenne le temps pour la connaître.

Elle — C’est ce que je te dis depuis le début, Roxy-Pou-Pou!

Lui — Elle est extraordinaire.

Troy — Et unique!

Owen — (Ouvre la porte en jetant à la ronde un regard courroucé.) Hey! What’s the matter with you? What are you all doing here? Haven’t you heard the lady? She wants to be left alone while showering!

Troy — But… but…

Owen — Out! Out! All of you! It’s an order!

Elle — Ok, ok… no need to yell.

Roxane — (En aparté, à Troy.) Kessé qu’il dit?

Lui — Sorry about that, where leaving.

(Penauds, ils sortent.)

Owen — God… are they always like that?

Moi — (En fermant la douche.) Only when they are excited. The trouble is that they’re pretty much excited all the time… especially my girlfriend.

Owen — (Me tend une serviette.) How do you keep up with this?

Moi — (En m’essuyant.) Love is blind, deaf and plays solely by sense of smell.

< Épisode précédentÉpisode suivant ­>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s