Épisode 22

Elle — Je veux encore du vin ! Je ne suis pas saoule et c’est franchement décevant !

Lui — On n’en a plus. Tu viens de finir la troisième bouteille.

Moi — Si vous m’aviez avertie un peu plus à l’avance, j’aurais pu en acheter une et contribuer un peu au repas, pour une fois.

Lui — Tu sais bien que tu es notre invitée et que ça nous fait plaisir.

Elle — That’s it ! Fini le niaisage : je descends à la cave chercher une autre bouteille !

(Elle mime de descendre un escalier et se glisse sous la table.)

Elle — Où est-elle, cette querisse de cave ? Hi hi hi !

Moi — C’est moi que tu traites de querisse de cave ?

Elle —  Meeeeuuuuu non ! Je cherche juste une bouteille !

Moi — Ce n’est pas entre mes cuisses que tu vas la trouver.

Elle —  Hum… il y a des jambes sexaaay dans la cave !

Moi — Mais il n’y a pas de bouteille.

Elle —  Oh ! Il n’y a pas de culotte non plus !

Moi — Je connais tes goûts, chérie.

Elle —  Hi hi hi ! Je vois que la cave est humide !

Moi — (Soupire.) Tu auras beau fouiller… ce n’est pas là que tu vas trouver ta bouteille.

Elle —  Peut-être qu’il y en a une ici, alors…

Lui — Hey ! Qu’est-ce que tu fais ?!

Elle —  (Imitant le bruit de la fermeture à glissière.) Ziiiiiiiiiiip !

Moi — Je crois qu’elle a décidé de passer directement au digestif.

Elle —  J’ai trouvé quelque chose ! Un long goulot… une ouverture au bout…

Lui — Ha ha. Je… Attends, il faut que je serve le…

Elle —  Anouchka ! J’ai enfin mis la main sur une bouteille !

Moi —  Sans blagues ?

Elle —  OUIIII ! Tu viens me rejoindre en bas pour boire avec moi ?

Moi —  (En le regardant dans les yeux.) Désolé, mais je dois quitter. « Ce que femme veut », n’est-ce pas…

Lui — C’est que je…

Moi — Attends-moi, j’arrive ! (Je mime de descendre un escalier et me glisse sous la table.)

Lui — (Soupire.)

Moi — Madame ne m’a pas attendue pour se servir, à ce que je vois.

Elle — Tu veux goûter ?

Moi — Certainement.

Lui — (Soupire.)

Elle —  Ouaou ! J’ai rarement vu quelqu’un s’acharner à ce point sur une bouteille.

Moi — C’est parce que je veux avoir les dernières gouttes.

Elle —  Passe-moi la bouteille, c’est mon tour! Si jamais c’est moi qui les ai, je te les refilerai avec ma langue.

Lui — (Soupire.)

Moi — On ne peut pas rêver de meilleure partner de brosse que toi, mon amour.

< Épisode précédent |Épisode suivant ­­>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s