Épisode 23

(Toc toc toc.)

Moi — J’ai presque fini !

Lui — (De l’autre côté de la porte.) Ça va ? Tu es là depuis un bout de temps…

Moi — Oui, tout va bien… Je textais Lou… Ce ne sera pas long.

Lui — Prends ton temps. La vessie de personne n’est sur le point d’éclater.

Elle — (Depuis la chambre à coucher.) Parle pour toi, hein !

Lui — (Toujours de l’autre côté de la porte.) J’espère que tu as bien dormi. À trois dans un lit – même de format king – quand on n’a pas l’habitude…

Moi — J’ai dormi, c’est déjà ça. Tu es infatigable.

Elle — (Depuis la chambre à coucher.) Quand je me suis endormie, vous étiez encore l’un par-dessus l’autre !

(Chasse d’eau, lavage de mains, porte qui s’ouvre.)

Lui —  Je n’aurais jamais cru que ce serait si agréable de dormir avec deux personnes après une soirée d’étreintes passionnées.

Moi — Sauf quand nos fesses trempent dans le wet spot.

Elle — Je t’ai entendue, sale menteuse! C’est moi qui ai baigné dedans toute la nuit !

Moi — Pics or it didn’t happen.

Elle — Regarde par toi-même Thomas !

Moi — Oh… On dirait la carte de Terre-Neuve.

Elle — (Elle plisse le nez.) Ouais. Une carte en odorama.

Moi — Dans un monde parallèle étrange où tous les Newfies sentiraient la noune.

Elle — Ou la morue.

Moi — N’est-ce pas la même chose ?

Lui —  (Depuis la salle de bains.) Ok. Ça c’est la discussion post-coïtale la plus weird que j’ai entendue de toute ma vie.

Elle — C’est parce que tu viens d’entrer dans un monde parallèle étrange où tu as deux amoureuses.

< Épisode précédent |Épisode suivant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s