Épisode 62

Moi — Allô ?

Lui — Allô mon amour !

Moi — Mon chéri qui est hétéro à soixante-six pourcent !

Lui — Ha ha ha. Je me demande quand je vais cesser de la rire.

Moi — Il faudrait que tu commences à la rire avant de songer à cesser, mon cœur.

Lui — Je suis comme notre chérie, je fais une exception à mon orientation sexuelle.

Moi — ET TOUTE UNE EXCEPTION !

Lui — Quel garçon incroyable, quand même…

Moi — Oh oui. Il t’a jeté un sort et mis des étoiles dans les yeux.

Lui — Je ne croyais pas possible d’avoir deux coups de foudre consécutifs en si peu de temps.

Moi — Attends… tu parles de moi, là ?

Lui — VOUI !

Moi — Ça y est, je fonds.

Lui — Tu te rappelles notre petite gageure au sujet du gang bang que je dois t’organiser d’ici la fin de mois?

Moi — Comment oublierais-je ? Je compte les dodos qu’il me reste avec fébrilité – et scepticisme. Je sens que je vais bientôt avoir un joli postérieur masculin à flageller, hé hé hé…

Lui — Ne crie pas victoire trop vite… je pense que j’ai trouvé quelqu’un qui serait en mesure de nous aider à réaliser notre  fantasme…

Moi — Ah oui?

Lui — Il s’appelle Owen et est l’organisateur en chef de ce qu’il appelle le « Ottawa Gangbang Society ». C’est un ami sur Fetlife qui me l’a recommandé… Owen en a organisé un pour sa soumise et tous deux ne tarissent pas d’éloges à son endroit.

Moi — Intéressant… Tu as discuté avec lui?

Lui — D’abord par email, ensuite on a parlé au téléphone… Ça m’a l’air du sérieux. Son club pervers est en opération depuis 2011 et il a organisé plus de cent gangbangs.

Moi — Wow. Il est une PME à lui tout seul…

Lui — Je dirais plutôt une OSBL, puisque que personne ne paie.

Moi — Il fait tout ça gratos, par grandeur d’âme?

Lui — Sûrement qu’il y trouve son compte. Et là, il aimerait entrer en contact avec toi. Qu’est-ce que je fais?

Moi — Dis-lui de m’envoyer un email, pour commencer. On verra ce que ça donnera.

Lui — Il est anglo et si je me fie à sa voix, il m’a l’air d’un gentil papi – et aussi d’un vieux cochon, il va sans dire.

Moi — Marvoulousse! On a peut-être touché le jackpot…

Lui — Tu me tiens au courant?

Moi — Évidemment, mon amour. Et tu viens toujours demain soir dans mon demi-sous-sol magique?

Lui — J’y serai sans faute, pour chevaucher l’arc-en-ciel en ta compagnie!

Moi — Ha ! Je raccroche avant de faire une overdose de guimauve. Bonne nuit, mon trésor!

Lui — Bonne nuit, ma gangbang girl adorée.

< Épisode précédent |Épisode suivant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s