Épisode 97

Sweet Discipline — Les amies, je vous présente Blondine, ma nouvelle soumise. Blondine, voici PPP, avec qui je joue depuis un bon trois ans…

Elle — Enchantée Blondine. J’ai beaucoup entendu parler de toi !

Blondine — C’est réciproque ! (Elles se font la bise.)

Sweet Discipline — Et voici Langoisse, qui est sa blonde et sa Maîtresse.

Blondine — Bonjour « Langoisse », est-ce que tu te souviens de moi ?

Moi — Euh… Bonjour Blondine… est-ce que je devrais ?

Blondine — Peut-être pas. Ça fait longtemps et je m’assoyais toujours au fond de la classe.

Moi — Ah ! Je…

Blondine — En 2003. Au cégep. Le cours d’histoire du xxe siècle. Tu étais ma prof.

Moi — Désolée, je ne te replace pas du tout.

Blondine — Tu avais passé vraiment beaucoup de temps sur la révolution espagnole et je suis celle qui t’avais demandé si tu étais anarchiste.

Moi — Ok… là je… oui, je me souviens.

Blondine — Tu étais devenue cramoisie et tu t’étais mise à bafouiller…

Moi — Ha ha! Oui… c’était… ha !

Elle — Un peu comme elle fait en ce moment ?

Blondine — Exactement !

Moi — (Boudeuse.) C’est ça, moquez-vous.

Elle — Qu’est-ce qu’elle avait répondu ?

Blondine — Quelque chose comme « Ça va à l’encontre de mon éthique professionnelle de vous parler de mes convictions politiques », mais bon, on n’était pas caves non plus.

Moi — Je pense quand même que je n’ai jamais imposé mes convictions à mes étudiantes…

Blondine — Puis il y a un gars dans la classe qui est tombé sur son blog – et comme il y avait des photos, on a tous fait un plus un.

Moi — Shit. Une chance que je ne l’ai jamais su… Je crois que je serais morte sur place.

Elle — Je parie que vous en étiez tous amoureux !

Blondine — Une jeune prof anarchiste qui a un blog érotique… Évidemment que les garçons de la classe bavaient tous sur le parquet ! Moi aussi, d’ailleurs…

Elle — Tu as entendu, ma cocotte en papier rose ? Ils étaient tous fou de toi !

Moi — On se demande ensuite pourquoi j’ai abandonné ce job.

Blondine — Ah bon? Tu n’es plus prof? Dommage… tu faisais plutôt du bon travail.

Moi — Je faisais un arrêt aux toilettes pour vomir avant chaque cours. Mon œsophage n’a pas tenu le coup.

Sweet Discipline — Je vous écoute et… vous savez ce qui serait vraiment hot ?

Elle — Que tu nous invites à ton donjon ?

Sweet Discipline — OUI ! Pour une séance de discipline scolaire à l’anglaise… ce serait pour Langoisse et Blondine une façon de se remémorer le bon vieux temps !

Blondine — (En caressant mon bras du bout de ses doigts.) Oooh ! Ça serait vraiment chouette.

Moi — J’ai peur que ça soit rétroactivement contraire à de mon code de déontologie.

Elle — Tant mieux. Tu es switch, alors peut-être que Sweet voudra te faire comparaître devant le conseil de discipline ! Hi hi hi !

Sweet Discipline — Alors là… j’ai plein de scénarios qui me viennent en tête. Quand êtes-vous disponibles ?

Blondine — (En caressant mon dos du bout de ses doigts.) Le plus tôt sera le mieux…

Elle — Tu imagines, ma poulette en massepain? Revivre tes années d’enseignement… mais en plus KINKY ! Je suis tellement excitée que j’en mouille ma culotte !

Moi — Mon œsophage en brûle d’impatience.

< Épisode précédent |Épisode siuvant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s