Épisode 129

Moi — Allô ?

Troy — Qu’est-ce que se passe ?

Moi — Hein ?

Troy — Il y a quelque chose qui ne va pas. Qu’est-ce qu’il y a ?

Moi — Rien.

Troy — Niaise-moi donc.

Moi — Qu’est-ce qui te fait croire qu’il se passe quelque chose ?

Troy —J’ai passé la soirée avec Mère courage et il est inquiet à ton sujet.

Moi — Ah oui ?

Troy —Oui. Il m’a dit qu’il t’avait trouvé distante et bizarre au téléphone.

Moi — Je suis bizarre. C’est comme ça.

Troy — J’avoue, mais selon lui c’était un bizarre… inhabituel.

Moi — Tu sais que tu viens de faire un pléonasme, n’est-ce pas ?

Troy — Don’t play smartass with me, young lady.

Moi — Je suis ok. Tu n’as pas à t’en faire.

Troy — Il y a aussi Elle qui s’en fait à ton sujet.

Moi — Je suis juste trop fatiguée pour une séance de BDSM. Il n’y a rien d’extraordinaire à ça.

Troy — Pas quand on sait à quel point tu avais hâte et que tu t’y étais préparée.

Moi — Tu es gentil de t’en faire pour moi, mais vraiment, pour vrai de vrai, je vais bien.

Troy — Ouain.

Moi — Tous les trois, vous sur-interprétez ma fatigue passagère.

Troy — Si tu le dis… ça veut dire que tu vas être reposée et prête à m’accompagner au party d’Halloween au club échangiste ?

Moi — Justement, j’allais te demander si…

Troy — Come on ! Ça fait des semaines qu’on se prépare !

Moi — C’est pas des blagues quand je dis que je suis fatiguée…

Troy — Mon costume de Saint Sébastien ! TU VAS MANQUER MON COSTUME DE SAINT SÉBASTIEN !

Moi — Ben là…

Troy — Tu ne peux pas me faire ça ! Ça fait des années que je me demande ce qui se passe dans un club échangiste et je connais enfin une fille qui veut m’accompagner !

Moi — C’est rien de bien extraordinaire. Tu ne manques pas grand-chose.

(Silence.)

Moi — Bon… Qu’est-ce qu’il y a.

Troy — Je boude.

Moi — C’est borderline de la manipulation, ce que tu fais. On croirait que c’est Elle qui est à l’autre bout du fil.

Troy — Je respecte ta décision, Anne. Je peux quand même pas m’empêcher d’être déçu.

(Silence.)

Moi — C’est vrai que j’ai travaillé fort sur mon costume.

Troy — On y va juste pour jouer les voyeurs, han…

Moi — Rappelle-moi demain. J’aurai peut-être changé d’idée.

Troy — Je vais faire mieux que ça, si tu en as envie. Puisque demain tu restes chez toi, je pourrais venir te visiter au demi-sous-sol… j’apporterais le souper et mon costume, histoire de te le montrer… avec une bonne bouteille…

Moi — Aon…

Troy — Et Ousmane viendrait avec moi.

Moi — Aon ! Aon !

Troy — Il est dispo, je lui en ai déjà parlé.

Moi — Ok. Tu m’as eue.

Troy — Manipulation : 1 – Anne : 0.

Moi — 10-4. Over and out.

< Épisode précédent |Intermède >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s