Épisode 154

(On frappe à ma porte. Je me réveille en sursaut.)

Moi — Shit ! Il est quelle heure ?

Blondine — Rgnnhun ?

Moi — Dix heures ! Shit shit shit ! La réunion du polycule !

Blondine — Han ? La quoi ?

Moi — Mon polycule ! Mes amoureux, mon amoureuse, mes métamours… Ils arrivent toute de suite!

Blondine — Heu… est-ce que je suis en train de vivre une scène de Feydeau, là ? Genre « Ciel ! Mon mari ! » ?

Moi — Le demi-sous-sol est un vrai capharnaüm ! Je n’ai même pas préparé de café ! Aie aie aie !

Blondine — Ah ok… Je peux faire quelque chose ?

Moi — Mets-toi quelque chose sur le dos et vas répondre à la porte !

(Blondine enfile sa culotte et mon t-shirt de Vie de licorne, puis va ouvrir.)

Elle — Blondine ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

Blondine — J’ai comme… passé la nuit avec Anne.

Lui — Vous vous connaissez ?

Elle — Oui. Mon poussinot en marmelade, je te présente Judith. Judith, je te présente poussinot en marmelade.

Lui — Tu peux m’appeler Mathieu – même si personne ne le fait. Je suis son chum et aussi le chum d’Anne.

Blondine — J’en ai entendu parler, oui. Enchantée.

Elle — Et lui, c’est Troy. C’est l’amoureux de mon chum.

Troy — Salut. Tu nous laisses entrer ?

Blondine — Bien sûr. Je vous dirais bien « faites comme chez vous », mais je ne suis pas chez nous, n’est-ce pas…

Troy — Ha ha ha !

Elle — HIIIIII ! Ma réglisse trempée dans le beurre ! Tu as COUCHÉ AVEC BLONDIIIIINE !

Moi — (Je l’embrasse.) Ben oui. Comme on dit en Chine, one thing led to the other and

Elle — C’est pas toi qui disais que tu étais polysaturée ?

Moi — Oh, je le suis, mais…

Blondine — On a juste couché ensemble, han. On a pas encore eu le temps de choisir la date du mariage.

Lui — Ha ha ha ! Je l’aime déjà, cette petite.

Troy — Ça tombe bien que tu sois là, Judith. C’est notre réunion de polycule… tu vas pouvoir rencontrer tous tes nouveaux métamours.

Blondine — Vous allez discuter de quoi, au juste ?

Troy — On va organiser le temps des fêtes pour qu’il se déroule sans douleur.

(On frappe à la porte.)

Moi — (Complètement nue, en train de préparer le café.) Blondine, tu peux répondre ?

Blondine — (Ouvrant la porte.) Salut.

Ousmane — Euh… Bonjour mademoiselle.

Blondine — Salut. Je suis Judith. J’ai passé la nuit avec Anne. Longue histoire.

Ousmane — Ah. Je m’appelle Ousmane. Je suis l’amoureux d’Anne.

Blondine — (Elle embrasse Ousmane sur les deux joues, ce qui le fait rougir.) Enchantée Ousmane. Entre, les autres sont arrivés.

Ousmane — Ma chérie !

Moi — Oussy ! (Je l’embrasse.) Tu as rencontré Judith ?

Blondine — Les présentations sont faites, t’inquiète.

Moi — Ok. Le café est en route. Je vais aller m’habiller un peu et on va pouvoir commencer.

(On frappe encore à la porte.)

Blondine — J’y vais ! (Elle ouvre.)

Roxane — T’es qui, toé ?

Blondine — Pffffff. Pis toé, t’es qui ?

Roxane — Chu la blonde à Brigitte… à Elle, tsé. Je voé que tu portes un t-shirt de licorne pis que t’es presque à poil, faque j’en déduis que tu baises avec Anne.

Blondine — Bravo Sherlock !

Roxane — Pis là, tu me laisses-tu entrer ?

Blondine — Je devrais ?

Elle — Roxy-pou-pou ! Viens, on va commencer ! (Elle la tire par la manche et l’entraîne à l’intérieur.)

< Épisode précédentÉpisode suivant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.