Épisode 176

(On sonne à la porte du demi-sous-sol.)

Moi — Lou ! Peux-tu ouvrir ? Je suis en train de préparer le souper !

Lou — Ok…

Elle — Allô ma Louloute ! Regarde ce que j’ai apporté à ta maman !

Lou — Oh ! Il est cute !

(J’entends des reniflements étranges depuis la cuisine.)

Moi — (Inquiète.) Qu’est-ce qui se passe ?

Elle — Je t’apporte un cadeau d’anniversaire à l’avance, ma petite caille en cocotte !

Lou — Maman ! Maman ! Viens voir !

(J’essuie mes mains et les rejoins à l’entrée.)

Moi — Mais qu’est-ce que…

Elle — TA DAM !

Moi — Tabarn…

Lou — C’est un bébé pug !

Moi — Je vois bien ça…

Elle —  🎶 Bonne fête 🎶 en avance, bonne fête  🎶 ma biquette, bonne fêteuuuu 🎶  en avanceuuuuu… bonne fête ma choupette ! 🎶

Lou — Est-ce qu’on peut le garder ?

Elle — Évidemment que vous allez le garder ! Il s’appelle Boris ! Boris le carlin !

Boris — Snifff Groink Rroink Rrrrr Snifff Snifff…

Moi — Qu’est-ce qu’il à renifler comme ça ? Il a la grippe ?

Elle — Ha ha ha ! Ben non ! Les pugs font tous ça, c’est parce qu’ils sont brachycéphales.

Lou — Brakikoi ?

Elle — Parce qu’ils ont le museau écrasé. Et la queue en tire-bouchon – comme les cochons !

Lou — Maman ! C’est comme si on avait un cochon à la maison !

Moi — Ouain…

Elle — Ce en sera pas la première fois qu’un cochon visite le demi-sous-sol, n’est-ce pas ?

Moi — Pffffff ! Franchement !

Elle — Hi hi hi hi !

Boris — Rrrrr Snifff Groink Groink Rrrrr Snifff Snifff…

Elle — Considère Boris comme un cochon assigné chien à la naissance.

Moi — C’est pour que j’accepte de le garder que tu me dis que c’est un cochon trans ?

Boris — Snifff Groink Rroink Rrrrr Snifff Snifff…

Lou — Dis oui,  maman !

Moi — Tu l’as trouvé où ?

Elle — C’est la chienne d’une collègue qui a eu une portée. J’en ai réservé un tout de suite… sauf que poussin nigaud m’a bien fait comprendre qu’il ne voulait pas d’un troisième pitou à la maison.

Moi — Si je résume, tu as acheté un chien sans en parler à Mère courage et là, tu as décidé de le placer en adoption chez moi sans m’en parler au préalable.

Elle — Tu as le don de tout résumer de façon plate et ennuyante. Regarde comme il est cuuuuuuute !

Boris — Rrrrr Snifff Groink Groink Rrrrr Snifff Snifff…

Lou — Je vais m’en occuper maman ! Tu n’auras rien à faire !

Moi — Je ne sais même pas si le proprio nous laisse avoir un chien à la maison.

Elle — Ce n’est pas un chien ! C’est une boule d’amour avec les yeux exorbités ! Ben oui, t’es une boule d’amour toi, han ? Regarde ! Il t’aime déjà !

Boris — Groink.

(Elle et Lou attendent silencieusement le verdict.)

Moi — D’accord. Mais tu vas devoir aller le promener chaque jour, même s’il fait froid, qu’il pleut des sauterelles ou que les quatre cavaliers de l’apocalypse chevauchent dans le ciel.

Lou — OUI !!!!

Elle — Je t’ai apporté de la bouffe, un coussin pour qu’il fasse dodo et plein de pads pour le pipi, pour l’entraîner à la propreté.

Moi — (Soupire.) Dans quoi est-ce que je m’embarque, bordel.

Lou — Je vais le mettre sur Instagram TOUT DE SUITE !

Boris — Rrrrr Snifff Groink Groink Rrrrr Snifff Snifff…

Elle — Joyeux anniversaire, mon amour.

Moi — Tu sais, une carte cadeau de la SAQ aurait parfaitement fait l’affaire.

Elle — Oui, mais imagine tout l’amour – et le pouel – que tu aurais manqué.

< Épisode précédentÉpisode suivant >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s