Épisode 282

(Étendue avec Elle et Lui dans leur immense lit. Nous sommes nus, en sueurs, gluants, béats et satisfaits.)

Elle — J’ai faim.

Lui — (En s’étirant paresseusement.) Il reste du risotto aux champignons dans le frigo… tu veux que je te le fasse chauffer?

Elle — Beurk.

Moi — (Je me lève sur un coude en fronçant les sourcils.) Comment ça, « beurk? »

Elle — Ma pleurote en chocolat, il était très bon ton risotto, mais là j’ai plutôt envie de junk food. Les orgasmes à répétition me donnent une faim de loup!

Lui — Qu’est-ce que tu veux que je te prépare, alors?

Elle — Laisse faire la préparation. Je veux une pizza végétarienne extra-bacon !

Moi — En quoi est-elle végétarienne si elle a du bacon?

Elle — C’est la pizza qui est végétarienne, pas moi. Si la pizzéria me confirme que leur pizza n’a été nourrie qu’avec des végétaux, qui suis-je pour remettre leur parole en doute?

Moi — Ha. Ha. Ha.

Lui — Je veux bien la commander, ta pizza, mais bien franchement, je n’ai pas super envie de me rhabiller pour aller payer le livreur.

Elle — Ben là… pas besoin de t’habiller, poussin nigaud. Va répondre avec ton extra pepperoni à l’air! Si je me fie à ce que la porn des années soixante-dix m’a appris, c’est bien que les livreurs n’ont qu’une seule envie et c’est de se faire payer en nature.

Moi — Les probabilités que ledit livreur soit amateur de saucisse sont assez faibles.

Elle — Ok d’abord, plan B : c’est toi qui vas aller répondre dans le plus simple appareil…

Moi — Moi ?

Elle — C’est toi la plus expérimentée dans le domaine, ennéoué.

Lui — Ah? Est-ce que j’ai manqué un épisode?

Moi — Épisode que j’ai manqué moi aussi, visiblement.

Elle — Attendez, J’AI DES PREUVES! (Elle sort du lit, fouille dans son sac et en extrait son téléphone.) Tchèque!

ep-282-01

Lui — (Après avoir lu les textos.) Maille gode… pour vrai?.

Elle — Tu vois poussin? Notre licorne s’est déjà tapé simultanément deux livreurs de deux pizzérias concurrentes! C’est la championne toutes catégories du threesome tout garni livré à domicile!

Moi — Mais quelle mauvaise foi! Fais-lui lire le reste! (J’attrape le cellulaire.) Tiens, regarde!

ep-282-02

Moi — Bref, ils n’étaient pas de vrais livreurs pantoute, mais des Johns! Et cette histoire remonte à presque vingt ans!

Elle — Hi hi hi hi hi !

Moi — Comme si j’allais me taper le premier livreur venu. Comme si j’allais en commander deux pour pouvoir me le farcir en même temps. Franchement!

Lui — C’est là qu’Anne Archet ferait normalement une blague de croûte farcie, non?

Elle — Sûrement.

Moi — Pfff. Je ne suis pas prévisible à ce point.

Lui — Un peu, quand même.

Elle — Vous savez ce qui est absolument prévisible? Que je m’auto-digère si cette pizza n’arrive pas dans trente minutes.

Lui — Oui, mais elle sera gratuite.

Elle — Quoi ça? La pizza?

Moi — Non. La nudité – comme dans ce web-feuilleton.

< Épisode précédentÉpisode suivant >

 

2 réflexions sur “Épisode 282

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.