Épisode 284

(Au rendez-vous de dégustation du menu de noces à la salle de réception où aura lieu le mariage d’Elle et de Roxane.)

Le type de la salle de réception — Bonjour… (Il cherche un moment dans son dossier.) Brigitte et Roxane!

Elle — Ce n’est pas Roxane, mais Anne. Roxane est au travail et elle a dit que tant qu’il y avait du poulet au menu, c’était parfait pour elle.

Moi — Et comme je suis l’invitée avec le régime alimentaire le plus weird…

Le type de la salle de réception — Ha ha ha! Je vois! Alors vous êtes prêtes pour la dégustation?

Elle — Voui!

Moi — Rub-a-dub-dub, bring on the grub!

Le type de la salle de réception — Parfait! Nous allons commencer par la salade d’avocats et de mangues avec vinaigrette balsamique. Ensuite, ce sera la poitrine de poulet servie avec pommes de terre grillées, haricots et tomates séchées et pour vous, la lasagne végétalienne au ricotta de noix et asperges grillées.

Elle — Marvoulousse!

Le type de la salle de réception — À tout de suite!

(Il nous quitte et se rend à la cuisine.)

Elle — Il est sympathique.

Moi — Très.

(Silence.)

Elle — Tu es allée à la boutique avec Rox pour son tuxedo?

Moi — Pas encore. On y va jeudi.

Elle — Ah ok.

(Silence.)

Elle — Comment ça se passe, la grossesse de Blondine?

Moi — Très bien – même si c’est un gerbe-o-rama. Le week-end dernier, nous étions au cinéma et a vomi dans son sac à main.

Elle — Ouch. Une chance que tu as le cœur bien accroché.

Moi — Ousmane aussi. Il manie maintenant la vadrouille mieux qu’un concierge d’école primaire.

Elle — Aon!

(Silence.)

Elle — Et Lou? Elle passe un bel été?

Moi — Il se résume à se coucher aux petites heures, se lever à midi et jouer de la guitare électrique sans discontinuer, alors je suppose que oui.

Elle — Ça c’est bien ma Louloutre! Est-ce qu’elle a hâte de retourner à l’école?

Moi — Je ne sais pas. Moi, par contre, je me meurs d’impatience que la rentrée arrive enfin.

Elle — Ha ha ha ha ha !

(Silence.)

Elle — Et ton nouveau job de dominatrice adjointe?

Moi — Ça se résume pour l’instant à beaucoup de travail administratif. C’est à croire que l’acronyme «BDSM» signifie «Bureau-Dossiers-Secrétariat-Management».

Elle — Tu es vraiment un bureau de travail – je veux dire, un BOURREAU de travail, ma colombe en cuir clouté!

Moi — Aon!

(Long silence – assez long pour que je remarque la muzak qui joue en arrière-plan.)

Moi — Hey! Tu as entendu la chanson qui joue en ce moment?

Elle — Hein?

Moi — C’est une chanson de Renée Martel!

Elle — Ah bon. Et alors?

Moi — C’est le D.I.V.O.R.C.E.! Écoute!

Renée Martel — (Chante.)

♪ Notre fils n’a rien que quatre ans ♫
♬ Et comprend comme un grand ♪
♫ Alors on épelle devant lui ♬
♪ Les mots que l’on doit lui cacher ♫
Comme J.E.U. ou bien S.U.R.P.R.I.S.E. ♪
♫ Mais les mots qu’on lui cache maintenant ♬
♪ Me brisent en dedans ♫

♬ Le D.I.V.O.R.C.E. nous sépare aujourd’hui ♪
♫ J.A.N.O.T. et moi on s’en va pour la vie ♬
♪ Malgré l’amour qu’il y a en moi ♫
♬ Je ferme la P.O.R.T.E. ♪
♫ Oh! comme j’aimerais éviter ♬
♪ Le D.I.V.O.R.C.E. ♫

Elle — (Indignée.) Une chanson de divorce! Pendant la dégustation de mon repas de noces!

Moi — Allons, allons… Je suis sûre que ce n’est pas un mauvais présage.

Elle — Querisse! J’en reviens juste pas! Et pourquoi elle épelle le nom de son mari? Il me semble que son fils doit savoir comment son père s’appelle!

Moi — Pfff. Il y a pire : elle épelle le mot «porte». Est-ce que c’était un swear word dans les années quatre-vingt?

Elle — Comme portepinouche?

Moi — Ou portessti…

Le type de la salle de réception — (Apportant les assiettes.) Et voici la salade, pour commencer…

Elle — Vous entendez ce qui joue en ce moment?

Le type de la salle de réception — Euh…?

Elle — Écoutez!

Renée Martel — (Chante.)

♪ Il sourit et croit que c’est Noël ♫
♬ Ou son anniversaire ♪
♫ Il pense que G.A.R.D.E. ♬
♪ Veut dire jouet ou cadeau ♫
J’épelle tous les mots blessants ♪
♫ Me détournant de lui un peu ♬
♪ Car je ne peux épeler le tourment ♫
♬ Qui coule de mes yeux ♪

Moi — Un tourment, ça ne coule pas il me semble. Elle aurait dû dire «torrent».

Elle — (La voix tremblante.) Oh toi l’autrice, ça va, han.

Le type de la salle de réception — Ahem… Est-ce que je peux savoir quel est le problème?

Elle — (Sur le point de pleurer.) C’est le D.I.V.O.R.C.E.! Une chanson de divorce!

Le type de la salle de réception — Oh.

Elle — (Les larmes aux joues.) Je… je vais revenir!

(Elle court vers les toilettes en sanglotant.)

Le type de la salle de réception — Aie. Je suis vraiment confus.

Moi — Elle va s’en remettre, ne vous inquiétez pas. Par contre, promettez-moi d’enlever cette chanson de votre playlist.

Le type de la salle de réception — Naturellement. Ça va de soi.

Moi — (En prenant une bouchée de salade.) Et pendant que vous y êtes, enlevez aussi My Heart Will Go On qui jouait quand nous sommes arrivées.

Le type de la salle de réception — Shit.

Moi — Inutile de faire cette tête d’enterrement, han.

< Épisode précédentÉpisode suivant >

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.