Épisode 16

Moi — Alors comme ça, tu es un Dom ?

Lui — Alors comme ça, tu es une switch ?

Moi — Euh… pas vraiment. Je trouve cette étiquette un peu trop réductrice.

Lui — Ça tombe bien, moi aussi je trouve que Dom est une étiquette réductrice.

Elle — Ha ha ha ! Checkmate !

Moi — Dans le fond, on pourrait dire que je suis switch, parce que je me suis souvent retrouvée à chaque bout du flogger – en alternance. Ce qui m’intéresse dans le BDSM, c’est le jeu. Je suis là-dedans pour jouer et je n’ai pas envie de me cantonner à un seul rôle.

Lui — Et moi, je suis un Dom qui s’intéresse assez peu à la domination, finalement.

Moi — Ok. Je suis curieuse. Explique.

Lui — Dans une relation sexuelle, j’aime prendre l’initiative et diriger.

Elle — Ce qui fait de toi un Dom. Checkmate encore !

Lui — Non, ce n’est pas si simple. Ce n’est pas parce que j’aime être actif – et même être directif – que je suis nécessairement allumé par la soumission de ma partenaire. Je dirais même que j’ai l’humiliation en horreur.

Elle — Moi, j’aime beaucoup que tu me soumettes, poussin nigaud.

Lui — Ben c’est exactement ça. La D/s, je trouve ça intéressant dans la mesure où ça me permet de donner à ma partenaire exactement ce qu’elle souhaite. Si c’est le subspace qu’elle désire, je l’aide à s’y rendre avec plaisir. Si c’est le sexe vanille qui la branche, ça m’allume tout autant.

Elle — Il me traite en déesse. Ça s’adonne juste que je suis une déesse qui aime se faire ficeler et fustiger.

Moi — Tu es sa déesse D/s, en somme.

Elle — Hi hi hi hi !

Moi — En tout cas. Tu m’as l’air d’un Dom drôlement altruiste.

Lui — Je ne sais pas si c’est de l’altruisme. J’aime juste savoir que ma partenaire a joui et avoir le sentiment d’y avoir contribué – ou même d’en avoir été responsable, ce qui est le kick suprême. C’est tout ce que je recherche, honnêtement. Je n’ai pas besoin de me donner des airs doctes de Maître pompeux pour flatter mon ego.

Moi — C’est rafraîchissant d’entendre une telle chose. On est loin du cliché du MAÎÎÎÎÎTRE grandiloquent, fat et ridicule, qui vante continuellement ses règles, ses contrats et son mobilier de donjon – du genre qui pullule sur internet.

Lui — Je ne suis pas meilleur qu’un autre. Sincèrement.

Elle — OUI TU L’ES ! Tu es mon poussin nigaud adoré !

Moi — Le simple fait que ta soumise t’appelle « poussin nigaud » montre à quel point tu es le genre de Dom qu’il faut à ma blonde.

Lui — Ça suffit les fleurs, je suis allergique au pollen. Je vais aller chercher votre dessert et faire la vaisselle, avant que ma tête ne puisse plus passer par le cadre de la porte.

Moi — (Tout bas.) Il fait la vaisselle, en plus ?

Elle — (Chuchote.) Et la cuisine, la lessive, le repassage, l’époussetage. Il passe aussi l’aspirateur, lave la cuvette, tond la pelouse et lave le chien.

Moi — (Tout bas.) Ouaou. Tu l’as bien fouetté.

Elle — (Chuchote.) Non, ça aussi il s’en occupe.

< Épisode précédent |Épisode suivant >

Une réflexion sur “Épisode 16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s