Épisode 232

Moi — Allô ?

Elle — Mon panda roux en minou tout doux !

Moi — Ma championne adorée des superlatifs !

Elle — Alors ? Tu as ton agenda ? Tu es prête ?

Moi — Let’s do this, babe.

Elle — Pour commencer : tu viens toujours souper à la maison samedi ?

Moi — Yup. J’ai réservé la soirée.

Elle — Et tu nous as écrit un scénario excitant pout notre petite séance ?

Moi — Yup. Je n’en suis pas peu fière, en plus.

Elle — AON ! Toi qui n’es jamais fière de ce que tu écris !

Moi — C’est dire, han. On devrait aussi réserver le samedi suivant – le 10 novembre.

Elle — Voilà qui est donc réglé. Maintenant, il faut qu’on trouve un moment juste pour nous deux, ma choupette en chou à la crème. Qu’est-ce que tu dirais de mercredi soir, après ma séance de zumba ?

Moi — Hum… Mercredi, c’est ma soirée Netflix-and-chill-but-in-the-literal-sense avec Ousmane.

Elle — Oh. Maîtresse SD nous avait invités, Poussin Nigaud et moi à son donjon et j’avais décliné parce que je pensais aller te voir au demi-sous-sol…

Moi — Aie.

Elle — Ce n’est pas grave, je la rappellerai pour lui dire que nous sommes finalement disponibles.

Moi — Pourquoi pas mardi soir ? J’ai natation avec Ousmane et Troy, mais je pourrais sauter une semaine…

Elle — Je vais chez Roxane ce soir-là.

Moi — Ah.

Elle — Et vendredi soir ?

Moi — Ce sera à mon tour d’aller faire la soumise chez Maîtresse SD.

Elle — Ah la la. Quel casse-tête.

Moi — Et si on revenait à nos vieilles habitudes du dimanche soir ?

Elle — Les dimanches « La Voix mais pas de graines de tournesol » ?

Moi — On va devoir leur trouver un autre nom. La Voix n’est pas à l’horaire. Pourquoi pas « La soirée des lesbiennes dépourvues de graines » ?

Elle — YES YES YES ! Je vais apporter quelque chose de comestible pour le souper ! Lou va être aux anges !

Moi — D’accord, mais je t’en supplie, pas de pizza.

Elle — Promis-juré-craché-croix-de-fer-croix-de-bois.

Moi — Je vais tout de suite nous réserver tous les dimanches jusqu’au temps des fêtes.

Elle — OUIIII ! Moi aussiiiii !

Moi — (Sur un ton coquin.) Alors… Tu me la montres ?

Elle — (Sur le même ton coquin.) Aon… Juste si tu me montres la tienne avant.

Moi — Tu es vraiment un gamine perverse, n’est-ce pas? Tiens, regarde.

Agenda-Anne

Elle — Ooooh chérie ! Toutes ces cases ROSES ! Je mouille comme une mère maquerelle !

Moi — À toi, maintenant !

Elle — Regarde comme je suis une vilaine fille…

Agenda-Elle

Moi — Oh wow ! Ça m’excite en querisse !

Elle — Tu aimes, ma petite cochonne en pâte d’amandes ?

Moi — Oh oui ! C’est si bon d’avoir une amoureuse qui partage mon fétiche de l’agenda !

< Épisode précédentÉpisode suivant >

 

Une réflexion sur “Épisode 232

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s