Épisode 248

Moi — (En déposant sa tasse.) Je suis bien contente que tu sois venue même si Troy est à Berlin. Mon dimanche bourgeois aurait été moins agréable si je l’avais passé toute seule.

Pierre — (Versant un peu de sucre dans son expresso.) Surtout que nous n’avons pas eu de dimanche bourgeois depuis janvier. Il fallait bien que j’aille aux nouvelles de ton polycule.

Moi — Ouais. Il s’en est passé en querisse, des affaires.

Pierre —Comment va la grossesse de ta blonde ?

Moi — Pas très bien. Elle a fait une fausse couche en plein milieu du premier trimestre.

Pierre — Ouch.

Moi — Je dirais même «« ayoye ».

Pierre —Comment est-ce que Blondine prend ça ?

Moi — Relativement bien, vu les circonstances. Elle a l’intention de donner une nouvelle chance à la procréation dès sa prochaine ovulation, puisque son médecin lui a donné le feu vert.

Pierre — Et le reste des futurs-parents-potentiels ?

Moi — Ousmane agit comme Ousmane, il est aux petits soins avec Blondine… au point de commencer à lui taper sur les nerfs, j’en ai bien peur.

Pierre — N’étaient-ils pas censés emménager ensemble pour s’occuper du bébé ?

Moi — Oui. Ousmane a mis sa maison en vente et depuis, Blondine freake un peu. Elle n’a jamais eu de coloc masculin – et encore moins un partenaire-de-vie/slash/coparent. Il a passé pas mal de temps avec elle en début de grossesse et ajuster leur quotidien à cette cohabitation n’a pas été simple. Blondine s’est impatientée et l’a engueulé quelques fois – ce qui est normal, avec les nausées matinales et sa vie qui est soudainement bouleversée. Ousmane, lui, s’imagine que c’est pour cela qu’elle a fait une fausse couche. Il culpabilise, redouble d’attention et de soins envers elle… ce qui exaspère Blondine encore plus.

Pierre — Ouf.

Moi — Et moi, évidemment, je suis la dépositaire de leurs confidences respectives, puisque je suis leur blonde à tous les deux. En fait, je me sens beaucoup comme leur médiatrice en ce moment.

Pierre — J’espère que ça va ne va pas faire tomber à l’eau votre projet de coparentalité…

Moi — Je ne crois pas, non – enfin, je m’inquiète un peu, c’est certain.

Pierre — Et la troisième maman ? Qu’est-ce qu’elle pense de tout ça ?

Moi — Elle est partie sur une dérape de surconsommation. Je crois que ce kid qui n’existe encore qu’à l’état de projet a déjà de quoi s’habiller jusqu’à ce qu’il soit admis en maternelle.

Pierre — Ha! Ha! Ha! Je reconnais bien son enthousiasme légendaire.

Moi — Un enthousiasme qui fait capoter notre chum – qui voit ses cartes de crédit se loader l’une après l’autre.

Pierre — Oh. J’espère qu’il n’y a pas aussi de l’eau dans le gaz entre Elle et Lui ?

Moi — Tous deux me disent que non, sauf qu’Elle passe beaucoup plus de temps chez Roxane qu’à la maison en ce moment – et que depuis que Troy est à Berlin, mon chum squatte mon demi-sous-sol dès que ses enfants sont chez son ex. Évidemment, ça me fait plaisir de l’avoir un peu pour moi, mais je suis comme Blondine, j’ai mes petites habitudes domestiques et elles sont passablement bouleversées. Par exemple, Lou et Lui jouent continuellement de la guitare ensemble – avec le volume au fond, la distorsion et tout le kit ; ça fait hurler Boris le pug et moi, je sens mon poil de noune qui défrise.

Pierre — Dis-donc, ce n’est pas la joie dans les chaumières.

Moi — Bah. Peut-être est-ce que je mets ça pire que c’est. Ça ne nous a pas empêché de passer une Saint-Valentin moins chaotique de celle de l’an dernier. Et puis… c’est normal qu’il y ait du sable dans le KY de temps à autre dans une relation.

Pierre — Sauf que là, l’abrasif semble s’être glissé dans le lube de pas mal de tes relations.

Moi — Ouain.

(Je reprends une gorgée de café et reste silencieuse pendant un moment.)

Moi — Assez parlé de moi. Comment ça se passe entre Troy et toi ?

Pierre — Ah ça… ce sera pour le prochain épisode.

< Épisode précédentÉpisode suivant >

2 réflexions sur “Épisode 248

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.