Épisode 309

(Trois heures du matin, un premier de l’an. Je reprends mes sens dans la chambre réservée aux vedettes de la soirée avant de retourner à la maison avec mon chum.)

Miss 2020 — (Sort de la salle de bains, une serviette de bain en ratine enroulée autour du torse.) Ouf. J’avais vraiment besoin d’une douche.

Moi — (Étendue sur le lit.) Je confirme. Il n’y avait pas un centimètre carré de ta peau qui n’était pas couvert de sperme.

Miss 2020  — (Sourit malicieusement.) On voit que Miss 2019 a observé ma performance avec intérêt.

Moi — Évidemment. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de voir un truc pareil. (Je lui tends la main.) Moi c’est Anne, en passant.

Miss 2020 Maël — (En me serrant la main.) Enchanté. Moi c’est Maël. Mes pronoms sont iel et y – et they/them en anglais.

Moi — Oh! Tu es non-binaire?

Maël — Genderfluid.

Moi — Ah ok. Ça veut dire que tu t’es fait mégenrer pendant toute la soirée…?

Maël — (Dans un haussement d’épaules.) Bah, ça faisait partie de la scène. Je jouais le rôle d’une femme, ce soir.

Moi — D’une femme qui se pliait à un fantasme extrême.

Maël — Ha! Ce n’est quand même pas moi qui me suis fait baiser à répétition pendant toute la soirée.

Moi — Ça sonne plus inouï que ça ne l’est en réalité. J’ai les muqueuses un peu endolories, mais j’ai eu ma dose d’orgasmes. Et puis, j’ai autant baisé que je me suis fait baiser, han…

Maël — Reste que c’est quelque chose que je n’oserais jamais faire. Je t’ai trouvée incroyablement courageuse. Et belle.

Moi — Aon! Merci. Côté beauté, c’est moi qui devrais t’envier (En m’étirant paresseusement dans le lit.) My gode! qu’est-ce que je suis courbaturée.

Maël — Le séjour dans le gâteau n’a pas dû aider.

Moi — Meh. C’est plutôt le fait d’avoir été pliée, dépliée et repliée dans toutes sortes de positions contre-nature.

Maël — Combien de fois tu t’es fait baiser?

Moi — J’en ai aucune querisse d’idée. J’ai vite perdu le compte. Un de mes métamours m’a dit tout à l’heure qu’il m’a enculée et je ne m’en suis même pas rendue compte. Je devais probablement avoir le nez écrasé contre un pubis, à ce moment-là.

Maël — Wow. Intense.

Moi — Dit la personne qui a bu sans sourciller une flûte à champagne remplie de sperme.

Maël — Ça sonne plus inouï que ça ne l’est en réalité.

Moi — C’était ton premier bukkake/gokkun?

Maël — Nan. Je l’ai fait quelque fois. C’est une punition que m’inflige mon Maître. Moi, ça m’excite grave de faire de telles saloperies et lui, ça le rend fou de désir. Quand ce fut fini, il m’a pris à part et m’a baisé comme un dératé, alors que j’étais encore tout poisseux de dèche.

Moi — Les ITSS ne te font pas peur – si je peux me permettre la question ?

Maël — Owen m’a assuré que tout le monde était testé et clean. Je lui fais confiance.

Moi — Bah tu vois, moi, je n’ai confiance en personne à ce chapitre.

Maël — To each their own, comme disait l’autre. Ce n’est pas comme si je le prenais dans tous les orifices, han.

Moi — Dans la bouche, quand même.

Maël — (Après avoir tiré la langue.) Jusque dans l’estomac. Ça grouille là-dedans comme une foule devant un Best Buy à boxing day!

Moi — Ha ha ha ! Je pense que je vais avoir le mal de mer.

Maël — J’ai failli te traiter de petite nature, mais je viens de me rappeler que je t’ai vue de faire prendre en double non-stop pendant une demi-heure.

Moi — Entendons-nous pour dire que 2019 et 2020 ont des années exceptionnelles.

(Maël me fait un high-five bien senti.)

Maël — Le pire est à venir, ma chère.

< Épisode précédent | Épisode suivant >

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.