Épisode 297

Lui — Wow! Tu es superbe, ma chérie!

Moi — (Je l’embrasse.) Merci! J’ai réussi à camoufler le pire… thank gode for makeup.

Troy — (Prenant mon menton entre deux doigts.) I understand that you had a lot of fun last night?

Moi — Tu te doutes bien que ça a dégénéré en partouze.

Lui — En présence de ton ex.

Moi — (En me frottant les tempes.) Ouais. Inutile de me le rappeler.

Blondine — Est-ce que la place est prise ?

Moi — Je la réservais pour toi !

Troy — Tiens tiens… tu as l’air fraîche comme une rose, darling! Contrairement à une certaine personne que je ne nommerai pas…

Blondine — Disons que ça aide de ne pas boire, n’est-ce pas, mon amour ?

Moi — Ouais, ouais.

Lui — Moi, j’ai joué à Call of Duty avec Troy pendant toute la soirée et comme tu peux voir, nous sommes top shape. Ils diront ensuite que les jeux vidéo violents sont dangereux pour la santé.

Troy — Right on, brother !

Lui — (Fait un high five à Troy.) YES !

Blondine —Chut ! Chut ! Les mariées font leur entrée !

Moi — AON! Elles sont belles !

(On entend une musique à l’orgue.)

Troy — Hey, I know that tune.

Moi — C’est du Wagner. La marche nuptiale de Lohengrin.

Blondine — Quoi ? Long en graine ?

Moi — Ha. Ha. Ha.

Lui — PWWWAAAH ! Ça, c’est très drôle !

Blondine — Le vieux, là… c’est le père de Roxane ?

Moi — Oui. Il s’appelle Roger.

Blondine — Est-ce qu’il est au courant qu’Elle est polyamoureuse et que son chum et sa blonde sont dans la salle ?

Lui — Non. Il est catholique pratiquant et plutôt conservateur. C’est déjà un exploit qu’il accepte l’orientation sexuelle de sa fille et qu’il préside à son union. Pour ce qui est du reste… c’est un secret, alors motus et bouche cousue.

Blondine — Got it.

Troy — La robe de Brigitte est fabulous… and I like what Rox is wearing. Pretty sharp.

Moi — C’est un miracle qu’on ait pu lui trouver quelque chose, avec son attitude à chier.

Blondine — Arrête de ronchonner, sinon je vais finir par te servir un « Ok Boomer ».

Moi — Rhaaa la la…

Troy — Shut up both of you! It’s starting.

Roger — Bienvenue à vous tous. Je suis Roger, le père de la mariée… enfin, d’une des deux mariées. Roxane, celle qui porte le costume, pas Brigitte qui… ahem. (Pause un peu malaisante.) Excusez, c’est la première fois que je fais ça, marier du monde.

(Rires polis.)

Roxane — Tu fais ben ça, dad. Continue.

Roger — Merci la p’tite. Comme je viens de dire, c’est moi qui vais officier le mariage et remplir tous les papiers. Et parlant de papier, j’ai écrit un petit quelque chose pour l’occasion que je vais vous lire. (Il met ses lunettes de lecture et tire un bout de papier de la poche de son veston.) Quand Brigitte et Roxane m’ont demandé d’être leur officiant, j’ai été très honoré, surtout qu’elles m’ont permis de vous parler un peu de ma conception de ce qu’est le mariage. (Il prend une pause en regardant longuement la salle.) Vous savez, un mariage, c’est toujours entre trois personnes.

(Stupéfaits, tous les invités retiennent leur souffle.)

Roger — Oui, trois personnes. Les deux mariées et Jésus.

(Hilarité générale. Troy essuie des larmes du revers de sa manche et Blondine s’accroche à mon bras pour ne pas tomber par terre.)

Roger — Oké… Je ne m’attendais pas à cette réaction…

Elle — Je pense qu’ils communient dans la joie du Seigneur. Tu peux continuer, Roger.

< Épisode précédentÉpisode suivant >

 

Une réflexion sur “Épisode 297

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.